Votre matou vous donne beaucoup d’amour ? 5 idées pour lui rendre l’appareille.
1. Des câlins…

La première règle à savoir, c’est qu’un chat n’aime pas être caressé à tout moment. S’il a envie de câlins, votre matou viendra vers vous ! A ce moment-là, faites preuve de délicatesse : les chats n’aiment pas les caresses trop énergiques et surtout pas à rebrousse-poil ! Commencez toujours par frotter doucement vos doigts au-dessus de l’arête de son nez et dans la région près de la base de ses oreilles. Une zone particulièrement agréable pour lui puisque des glandes qui sécrètent des phéromones d’apaisement y sont situées. Enfin, les chats n’aiment pas toujours qu’on les manipule près de la queue.

2. Des distractions en veux-tu, en voila…

« Les chats ont besoin d’être stimulés, surtout si ce sont des chats d’appartement livrés à eux-mêmes plusieurs heures par jour. Les chats sont comme tout le monde, ils aiment la compagnie des autres et ont besoin de contacts » explique Sophie de Villenoisy, dans le Guide du chat heureux (Leduc.s éditions, 2011). Prenez donc soin d’installer des distractions : des jouets, un carton, une bouteille en plastique vide… Un jouet fait aussi fureur : il s’agit du Pipolino®. Ce casse-tête renferme des croquettes que vous aurez glissées et votre chat devra découvrir comment les attraper ! De quoi l’occuper des heures durant !

3. 1.2.3… Jouez !

« Il est très important de jouer avec son chat. L’entraîner à tenter d’attraper une proie virtuelle offre plusieurs avantages : tout d’abord, amener le chaton à découvrir son environnement et lui apprendre ce qu’on l’autorise à griffer ou mordre. Puis, une fois adulte, lui permettre de se maintenir en forme (…) et de renforcer les liens avec son maître » avance les auteurs de Trucs et astuces pour bien vivre avec son chat. Pour cela, armez-vous d’une baguette, d’une ficelle et d’une proie virtuelle (un bouchon de liège ou en plastique, une boulette de papier, une plume…) et c’est parti pour une partie de jeu endiablée !

4. Cache-Cache

« Le chat aime se blottir dans des endroits difficilement accessibles aux autres habitants de la maison (corbeilles, paniers à linge, cartons vides, dessus d’armoire). Profitez de ce goût naturel que le chat cultive pour l’isolement, pour lui dénicher des recoins hors de portée des enfants » conseille le livre Trucs et astuces pour bien vivre avec son chat.

5. Un poste d’observation

Pour flatter la curiosité de votre chat, rien de tel que de lui offrir un poste d’observation : une fenêtre aux rideaux entrouverts, une bibliothèque qui trône sur le salon… Ainsi, il pourra scruter les oiseaux qui se posent sur le rebord du balcon ou observer la vie de votre famille.